Mysore

Présentation

Mysore est l’une des villes phares d'un circuit en Inde du Sud. Elle se trouve au cœur du Karnataka, l’un des États les plus somptueux du pays à mon sens. Le paysage de cette région se distingue particulièrement de part ses immenses rochers (boulders). C’est également un territoire qui a connu  un passé glorieux.  Aujourd’hui, Mysore est une ville à la fois moderne et spirituelle qui affiche fièrement les traces de son histoire.

Histoire brève du Royaume de Mysore

La terme de Mysore est déjà mentionné, il y a plusieurs milliers d'années dans les écrits hindous car ce serait là que la Déesse Chamunda aurait vaincu le démon Mahishasura. 

C’est surtout à partir du 14ème siècle, que Mysore gagnera de l’importance  quand les Wodeyars, une dynastie  vassale des Vijayanagaras (venant de Hampi) établissent leur capitale. Au début, il s'agit simplement du rassemblement de quelques villages, mais le royaume s'étend progressivement et atteint son apogée sous le règne de  Narasaraja Wodeyar I and Chikka Devaraja Wodeyar au 17ème siècle. Le royaume de Mysore occupe alors tout le sud du Karnataka et le nord du Tamil Nadu. Les dirigeants Wodeyars suivants seront plus intéressés par les arts et la culture que par les guerres et stratégies. C’est donc l’un de leur chef des armées Haiden Arli qui sera nommé Nawad. C’est le Sultanat de Mysore. Haiden Ali puis son fils Tipu Sultan étaient de grands guerriers. Le dernier était également un grand innovateur. Il était aussi un grand résistant face aux envahisseurs britanniques.  Même s’il sera  victorieux contre ceux-ci dans un premier temps, il mourra durant la quatrième guerre anglo-mysorienne. Il est considéré aujourd’hui encore comme le premier combattant pour l’indépendance de l’Inde. Malheureusement, à sa mort, les anglais ont restauré les descendants Wodeyars faisant d’eux des “princes” de soumission. La situation restera ainsi jusqu'à l'indépendance de l’Inde en 1947 où l’état de Mysore est créé. Il prendra le nom de Karnataka par la suite.

Que voir à Mysore? 

Le palais de Mysore ou Ambavillas

Le palais trône fièrement au cœur de la ville et en impose avec ses dômes de marbre. Son architecture est qualifiée d’Indo-saracenic. Un premier fort se tenait à cet endroit même mais il fut réduit en cendres durant les festivités de Dasara. Cette version a été commandée par les Membres des Wodeyars et complétée en 1912  selon les plans d’un architecte anglais. Aujourd’hui, la palais de Mysore fait partie des sites touristiques les plus visités d’Inde avec plus de six millions de visiteurs chaque année.

Dan sle palais de mysore

Srirangapatna

Srirangapatna a été pendant plusieurs siècles la capitale du royaume de Mysore. Établi alors que les Wodeyars étaient encore des vassaux du royaume de Hampi (les Vijayanagara), il sera consolidé par la suite par Haider Ali surtout son fils, le grand Tipu Sultan. Situé à seulement 12km du Mysore actuel, Sriangapatna est témoignage d'un grand royaume déchu. On peut y visiter la tombe (Gumtaz) de Tipu Sultan, la mosquée, l'obélisque marquant le lieu de sa mort et même  le Dariya Daulat Bagh,son palais d’été. On peut également visiter le temple hindou Sri Ranganathaswamy Temple et le donjon du capitaine anglais Bailey. Un lieu généralement chargé d’histoire.

La colline de Chamunda 

Je l’ai évoqué plus haut, la déesse Chamunda a vaincu le démon Mahishasura sur cette colline même qui se situe dans la ville de Mysore. Aujourd’hui, un temple est érigé au sommet de celle-ci et une immense statue du démon est postée devant. Ce lieu très spirituel est souvent encombré mais c’est l’occasion de se rendre compte de la ferveur hindoue dans les temples en Inde. 

En chemin vers le temple, une énorme statue du demi-dieu taureau Nandi (transporteur de Shiva) est installée. 

chamunda hill

Le marché de Devaraja

Ce marché est très intéressant car il réunit à la fois les vendeurs de fruits et légumes mais aussi les stands de souvenirs et spécialités de la région. Le produit phare de la région est le bois de santal. Vous y trouverez de nombreux stands de bois, mais aussi de parfums, encens, papiers…. Côté nourriture, il y a tout un hangar dédié à la vente de bananes!

Que voir et que faire aux alentours de Mysore

Bangalore 

L’une des plus grandes villes du pays et l’une des plus prospères. Bangalore est reconnue dans le monde entier comme la silicone valley indienne grâce à son dynamisme économique. Le gros avantage de Bangalore est qu'il y fait bon toute l’année (25 à 30 degrés même si ces dernières années, il fait de plus en plus chaud). En revanche, d’un point de vue touristique, la ville est peu intéressante. Il y a bien quelques temples et palais, mais face à la richesse des autres destinations du Karnataka, nous vous suggérons de ne considérer Bangalore que comme une ville de transit.

Belur et Halebidu 

Situés à environ 150km de Mysore (et environ 30km l’un de l’autre), ces deux villes ont été les capitales de la dynastie royale des Hoysalas. Les deux curiosités à voir y sont clairement les temples principaux, tous les deux dédiés à Shiva. Ils sont aujourd’hui parfaitement conservés. Au niveau architectural, ces temples se distinguent tout à fait des autres temples hindous du pays. Le temple de Chennakeshava à Belur fut construit au 12ème siècle et celui de Hoysaleshvara à Halebid, au 14ème siècle. Il fallut plus de 100 ans pour la construction de chacun. On observe une nette évolution dans les détails de sculptures entre les deux temples. 

temple de belur

Sravanabelagola 

C’est l’un des quatre sites de pèlerinage majeur de la religion Jaïn. Les collines de Vindhyagiri et Chandragiri surplombent le lac de Biligola. Vindhyagiri renferme en son sommet une immense statue de Bahubali (Gomateshwara) qui mesure plus de 17m de haut. Elle est visible à plus de 10km aux alentours.

**La religion Jaïn fut créée en Inde au 9ème siècle avant JC. Cette religion encourage la renonciation et l’innocuité pour atteindre le bonheur et la libération.

Hampi

Site touristique très prisé aujourd’hui, Hampi fut jadis le siège du puissant royaume  Vijanayanagara. Déchu et vidé de ses richesses au 16ème siècle, le district a conservé plus de 1600 attributs qui témoignent de cette époque. Le voyage est long pour atteindre Hampi, mais il en vaut vraiment la peine. Le soir, de nombreux cafés proposent des concerts live.

Chikmagalur 

Chikmagalur est un petit havre de paix niché au cœur de la jungle. Situé au coeur de nombreuses plantations de café, cette destination située à trois heures de Mysore ravira tous les amateurs de cet or noir mais aussi tour ceux qui recherchent un peu de calme et de nature. 

Le yoga Ashtanga

Mysore est considéré comme la capitale du Yoga en Inde du Sud (Rishikesh étant celle désignée pour l’Inde du Nord). La spécialité pratiquée ici est le yoga Ashtanga qui consiste à répéter une série de mouvements, toujours les mêmes, les uns après les autres.

La méthode a été développée par Pattabhi Jois qui était professeur de sanskrit et aussi disciple de Krishnamacharya dans les années 50. 

Les centres de yoga Ashtanga les plus renommés exercent encore à Mysore. Le K. Pattabhi Jois Ashtanga Yoga Institute (KPJAYI) propose encore aujourd’hui des cours mais attention ; il faut s’inscrire des mois à l’avance.

8

Comment se rendre à Mysore ? 

Il n’y a pas d’aéroport à Mysore malgré le fait que ce soir une ville de grande taille. Malgré tout, l’accès se fait plutôt facilement. 

Pour un séjour dans l’Inde du Sud passant par Mysore, le mieux est d'atterrir à Bangalore et d’ensuite prendre un taxi qui vous conduira directement à votre hôtel à Mysore. (4h de route)

Mysore est aussi bien connectée en ce qui concerne les trains. Vous pouvez aller et venir depuis Bangalore, Hassan, Hospet (près de Hampi), Bangalore et Calicut (Kozhikode).

Des bus sont également disponibles pour se rendre sur des destinations plus “nature” comme Ooty, Coorg ou les différentes réserves naturelles de la région.

Spécialités et traditions de Mysore

De manière plus générale, le Karnataka est un État qui dispose d’une culture très riche. 

Nombreux sont les centres de danse Pattadakal typiques du Karnataka. Un festival rassemblant des talents du monde entier est organisé chaque année. 

Le festival religieux à ne pas rater est celui de Dasara (à ne pas confondre avec Dussehra) qui intervient fin septembre/début octobre. On y célèbre la victoire de Chamundi sur le démon Mahishasura. Pendant 10 jours de nombreuses festivités sont organisées dans les rues et à l'intérieur même du palais de Mysore. 

Les spécialités culinaires sont très différentes des traditionnels butter chicken , palak paneer que l'on retrouve généralement dans le nord de l’Inde. La région est connue pour servir des Dosas (crêpes de farine de riz fourrées à la pomme de terre), Vadas, Idlis…. Ces mets sont toujours accompagnés d’une sauce que l’on appelle le sambar et un chutney de noix de coco. Cette cuisine est un vrai délice et en plus, elle est équilibrée.

Mysore est aujourd'hui la ville la plus propre d’Inde (après Auroville) et l’une des mieux organisée du pays. Ses habitants sont réputés pour y être calme et avenants. 

N’hésitez pas à nous contacter pour planifier un séjour en Inde qui inclut une étape à Mysore. 

De L'inde du Sud au Taj Mahal en passant par Delhi, le Kerala ou le Rajasthan, découvrez le voyage sur mesure en Inde qui vous correspond. Grâce à nos conseils voyageurs parcourez les villes, temples et palais majestueux de l'Inde hors des sentiers battus, et profitez de vacances en Inde inoubliables !

Inde du Sud
Nos partenaires
Air France
Air India
APST
Atout France
Les Entreprises du Voyage