Voyages sur-mesure en Inde

Cochin

Présentation

Cochin est sans aucun doute une des villes incontournables du Kerala.

En réalité, le terme de Cochin pour qualifier cette ville n’est pas tout à fait exact . Il s’agit de KOCHI qui se divise en deux parties qui sont Ernakulam , la partie plus urbaine et Fort Cochin qui est la partie historique.

Lors de votre visite dans le sud de l’Inde vous séjournerez sûrement à Fort Cochin. Ce qui y est très agréable est que toute cette partie est accessible à pied et ce point n’est pas négligeable en Inde . A Bangalore, ou Delhi par exemple, ce n’est même pas envisageable. 

Revenons sur l’histoire de cette charmante bourgade: 

Il ne fait aucun secret qu'à nos yeux,  le célèbre navigateur portuguais Vasco de gama découvre L’Inde . La réalité est tout autre puisque que vous vous doutez qu’une civilisation bien établie était déjà présente et se portait d’ailleurs très bien sans l'intervention de nos chers européens. 

Vers les années 1500, Monsieur Vasco de Gama passe un accord avec le Zamorin de Calicut (Le Roi de la région de Calicut au Nord du Kerala) pour commercialiser des épices. Les expéditions suivantes vers l’Inde avaient clairement pour objectif de prendre le port de cochin, et ils y arrivèrent à  l’issue de plusieurs Assault quelques décennies plus tard. C’est donc à ce moment que le droit fut accordé d’installer un comptoir portuguais à Kochi. Une belle victoire car ce port est jusqu'à ce jour l'un des plus importants d’Asie. 

En 1544 le désormais Saint François-Xavier installa à Cochin une mission et en 1663 les hollandais prirent le contrôle de Kochi. Plus tard en 1795, le territoire rejoint le Raj britannique en échange de l’Ile de Bangka au large de Sumatra.

Que voir à Kochi??

Vous l’aurez compris la ville dispose d’un passé très riche et nombre sont les sites historiques à visiter. 

L'église saint françois Xavier tient son  nom de ce missionnaire jésuite qui s’installa au 16ème siècle dans la Kerala (évoqué au dessus). Il s’agit du plus ancien édifice catholique d’Inde car établi en 1503. Il faut savoir qu’au Kerala la population est constituée d’un tiers de catholiques, un tiers d’hindous et un tiers de musulmans. Quelque soit la religion, son importance est grande et ses représentations sont très imposantes. Il n’est pas rare de croiser des statues de Marie ou Jésus faisant plus de  dix mètres de haut.

Ici, l'église saint françois xavier est blanche immaculée et affiche une façade d’influence de la Renaissance. Vasco de Gama étant mort à Kochi, son corps fut enterré dans cette église pendant un temps avant d'être rapatrié au Portugal quelques siècles plus tard. 

Le palais hollandais de Mattancherry a été, malgré son nom établi pendant la période portugaise.  Il fut restauré en 1663 par les hollandais et c’est pour cette raison qu'il a gardé ce nom. La bâtiment est très austère comme l’est en général l'architecture hollandaise. À l'intérieur du palais, vous y verrez de nombreuses peintures murales d'époque et une description détaillée de Kochi et son histoire. 

L’entrée ne coûte que 5 roupies alors si vous aimez l’histoire, cela peut être une après midi bien utilisée. 

Les carrelets Chinois 

Ce terme désigne de large filets de poissons suspendus sous forme  forme carré. Ils sont surnommés ainsi car ils furent apportés par l'empereur Moghole (et fondateur de la dynastie chinoise Yuan) Kublai Khan. C’est l’attraction principale de la ville. 

Allez vous promener sur le port et le marché  aux poissons de la ville et venez entamer la discussion avec les pêcheurs. Ils sont très aimables mais vous demanderont un petit billet pour activer les filets vous-même. Au coucher du soleil, la vue y est sublime. 

Un jour, alors que je me baladais dans la ville, et que je ne retrouvais pas mon chemin, j’ai demandé à un chauffeur de tuk tuk de m’emmener au marché aux épices de Fort Cochin, ce qu’il fit avec grand plaisir. Il m’a emmené dans les petites ruelles où je pouvais voir les épices sécher, les femmes trier les gingembres, les greniers d'entrepôt aux étages des halles. C’est une belle expérience à faire et aussi un très bon moyen de faire de magnifiques photos. Cependant, attendez vous à avoir les narines qui chatouillent lors de votre passage devant les sacs de piments et de poivre.

Ayant bien sympathisé avec ce chauffeur improvisé guide, je lui ai ensuite demandé de me montrer quelques lieux insolites de la ville. C'est alors qu’il m’a proposé quelques arrêts furtifs devant des temples hindous de la ville. J’ai donc pu y voir le temple des serpents, le temple du sel et le temple aux éléphants. Une jolie balade et un bon moyen d’apercevoir des éléphants. 

Les danses Kathakalis

Le Kathakali est la forme théâtrale très spectaculaire typique du Kerala. Son répertoire provient des grandes épopées indiennes , le Râmâyana et le Mahâbhârata, ainsi que des Purâna, les chroniques de l’Inde ancienne.

Les costumes et les maquillages somptueux sont caractéristiques de ce théâtre. Les couleurs des maquillages sont codifiées et définissent la qualité des personnages pour transformer les acteurs en dieux vivants. L’apprentissage du jeune artiste se fait par une pratique corporelle intense. C’est sur cette formation de danseur que vient s’élaborer le jeu expressif de l’acteur qui traduit les dialogues chantés avec le langage des mains.

Alors qu’une représentation de kathakali dure en générale une nuit entière voir plus, il est possible d’assister à des séances résumées pour que vous puissiez en avoir un aperçu. La pièce commence avec le maquillage de l’artiste et se poursuit sur l’explication de ses pratiques. C’est très enrichissant . 

Les backwaters

De visite à kochi, vous pourrez également profiter d’une balade en bateau (pirogue) sur les backwaters. Menés par un guide spécialiste de la faune et flore du kerala, vous explorerez la beauté exotique des mangroves des Backwaters. Une après-midi au calme  et au cœur de la jungle.

Que voir aux alentours?

A proximité de Kochi, se trouve un aéroport international (qui fonctionne à l'énergie solaire;))  et si votre voyage se concentre sur le sud de l’Inde, il est bien possible que vous arriviez  ou partez par cet aéroport. 

Alleypey (Allapuza) ou et Mararikulam.

A tout juste 60 km au sud de Kochi, se trouve Allepey qui est le point de départ des houseboats  (anciennes transportations à épices reconvertis en péniche pour le tourisme) pour aller voir les backwaters. Vous embarquez le matin pour 24 heures à bord pendant lesquelles vous sillonnez les voies des Backwaters et observez la vie locale et la faune et flore des environs. Du service très simple au bateau de luxe, vous pouvez choisir le standing selon vos envies et votre budget.

Tous les ans, la course de bateaux Nehru trophy  est organisée. Ce sont des “snake boats” très étroits et tout en longueur dont certains peuvent accueillir plus de 100 personnes. C’est un événement très apprécié et très populaire. Il a lieu courant Août. 

Apposé à Allepey, se trouve Marari beach, une plage paradisiaque prisée des touristes étrangers (on peut s’y baigner en maillot de bain). C’est un petit havre de paix pour se reposer et bénéficier d’un massage ayurvédique.

Munnar. 

Au départ de Cochin, Munnar est à quatre heures de route . Munnar est une destination des montagnes Western Ghats d’assez basse altitude dont les flancs sont recouverts de plantations de thé. Quasiment tous les résidents de Munnar travaillent dans ces plantations. Les hommes entretiennent les plants de thé et les femmes s’occupent des récoltes. Il n’est pas possible de voir les fabriques de thé car elles appartiennent au groupe privé TATA mais vous pourrez faire une randonnée de 5 ou 15 km au travers de celles-ci. En plus du thé, vous pourrez observer de nombreuses autres sortes de plantes et épices tel que le café, le chocolat, le poivre, l’aloe vera, la cardamome…

Il est également possible de voir les plantations de thé dans Wayanad, tout au Nord du Kerala. Cet espace est bien moins touristique et donc beaucoup plus vierge et authentique. Un lieu idyllique si vous souhaitez être au calme et pourquoi pas séjourner chez l’habitant.

La réserve de Periyar

La réserve est une zone protégée où vivent des animaux sauvages de type éléphants, tigres, oiseaux exotiques et autres. Des safaris pour observer ces spécimens sont organisés tous les jours et c’est une étape souvent incluse dans les circuits touristiques du Kerala. D'expérience, nous ne suggérons pas vraiment cet arrêt. Il faut compter quatre heures supplémentaires depuis Munnar pour s’y rendre et les chances d'apercevoir un tigre sont infimes. 

Kollam 

A voir de retour de Munnar ou directement depuis Kochi, Kollam est la capitale de la noix de Cajou mais aussi le lieu ou est implanté le temple de Amma, une femme guru reconnue mondialement pour ses calins.  Un court séjour se réserve à l’avance. La ville en elle même est très locale et peu propice au tourisme.

Varkala

Toujours plus au sud de Kollam et proche de Trivandrum (capitale du Kerala), se trouve la plage de Varkala. C’est peut-être le lieu le plus touristique de l'État. Perché sur une falaise bordant la mer, les hôtels et guest-houses (Chambres d’hôtes) s’alignent les uns à côté des autres. C’est aussi un excellent endroit pour y déguster de bon petits plats indiens ou continentaux. Le soir , des soirées sont organisées pour une ambiance très festive, même si la station est plus calme depuis que l’état n’autorise plus les alcool fort (donc les cocktails). Il ya deux plages à Varkala, une locale ou se baladent les locaux et une autre plage de sable noir plus privée pour les toursites étrangers mais cette dernière est menacée par la montée des eaux due au réchauffement climatique.

Ou se restaurer ? (Restaurants, cafés, bars, lounges)

Les carrelets de pêche chinois : Derrière les filets, quelques poissonniers vendent du poisson au détail, que l’on peut amener à un étal pour le faire préparer et le manger sur de petites tables en profitant de l’animation du marché.

Old Port Restaurant (en face BruntonBoatyard):En entrant dans ce charmant restaurant, on passe par l’étal de poissons afin de choisir son plat du jour. Service soigné.

Santa Maria (Quartier juif) :Restaurant franco – indien à l’ambiance méditerranéenne. Nous vous suggérons d’y faire halte pour prendre un verre ou manger un morceau si vous vous baladez dans le quartier juif de Cochin.

Ginger House Restaurant (Quartier juif):Au fond d’un immense hangar rempli d’antiquités, d’épices et de produits ayurvédiques se situe ce restaurant dont le charme réside dans sa situation en bordure du lac Vembanad.

Tea Pot (Peter Celli Street): Salon de thé à l’anglaise proposant une grande variété de thé, café et jus de fruits frais, accompagné de gâteaux ou de tartes, à déguster sur des tables faites de caisses de thé. Un lieu original et reposant pour faire une pause dans la journée.

Shaala: Restaurant de spécialités kéralaises tenu par le même couple indo-américain que le Kashi Art Café. Petit menu mais excellents plats. Ouvert le soir uniquement de 17H30 à 21H30.

Rose Garden (K .B. Jacob Road): Une adresse « routard » mais qui peut se révéler très utile pour les arrivées tardives. Ce restaurant en extérieur propose de la cuisine indienne, il est ouvert 24H/24 !

Malabar Junction:l’excellent restaurant de l’hôtel Malabar House propose une cuisine fine alliant saveurs sud-indiennes et européennes. Une des meilleures adresses de la ville. Avant de dîner, faites un détour par Divine le lounge de l’hôtel qui nous délecte de bons vins et tapas fines.

► Et maintenant, envie de découvrir l'Inde autrement ?

Des backwaters du Kerala aux plantations de thé, partez en circuit en Inde du Sud hors des sentiers battus. Avec votre voyage en Inde du Sud, partez à la découverte de la ville de Pondichéry, ancien comptoir français, ou bien encore de Cochin, Madurai, Chennai et les somptueux temples du Tamil Nadu !

Inde du Sud

Besoin d'un conseil ?

Demandez votre devis sur-mesure
Nos partenaires
Air France
Air India
APST
Atout France
Les Entreprises du Voyage