Voyages sur-mesure en Inde

Kerala

Présentation

Le Kerala , “le pays des dieux” comme on le surnomme, se distingue énormément du reste de l’Inde. Contrairement aux états plus au nord du pays, il  règne y une atmosphère bien différente notamment grâce à sa population.

Bien sûr, vous êtes toujours en Inde et les signes ne trompent pas : les femmes sont toujours en saris,  vous trouverez toujours des rickshaw à chaque coins de rues, les épices parfument les repas plus que jamais et  les vaches  se promènent le long  des routes.  

Mais au kérala, l’ambiance est bien plus décontractée et exotique ; Les femmes décorent leurs cheveux de fleurs de jasmins, les hommes portent le Dhoti, les plâts sont servis sur des feuilles de Bananier, les plages bordent toute la côte et les palmiers quadrillent le paysage. 

Le tourisme au Kérala est plus axé sur la nature  et le bien être. On se rend au Kérala pour profiter des plages paradisiaques et des cocotiers, faire une cure de Yoga, partir en Trekking dans les plantations de thé ou dans les réserves naturelles, ou encore s'isoler une semaine dans un Ashram ou faire un pancha karma . … Les possibilités sont immenses. 

Histoire du Kerala  

Très tôt dans son histoire, le Kerala est une plaque tournante en ce qui concerne le commerce des épices. On sait que déjà au 3eme siècle, les grecs et les romains échangeaient la noix de coco et des épices contre du riz, du sucre ou des cotonnades. 

Les juifs et les Chrétiens sont présents peu de temps après sur le territoire mais depuis le Moyen-âge ce sont les arabes qui ont succédés et qui contrôlent le marché des épices; C’est d’ailleurs l’une des raison pour lesquelles le grand explorateur Vasco de Gama entreprit une Armada à destination de l’Inde.

A  l’issue de plusieurs expéditions, et bataillent, les portuguais parviendront  à installer un comptoir portuguais à Kochi au 16ème siècle. Plus tard, les Hollandais prendront la place des portuguais et céderont ensuite  leur influence aux Britannique par l’intermédiaire de la célèbre East India Company. 

Officiellement, le Kerala (littéralement “le pays des cocotiers”) fut créé en 1956 , donc après l'indépendance de l’Inde en 1947. L'agriculture est la première activité économique avec plus de 40% de terres cultivées. La population parle le Maryalam et se compose d’un tiers de Chrétiens, un tiers de musulmans et un tiers d’hindous.  Notons également que le Kerala compte le taux d'alphabétisation le plus élevé du pays. 

Que voir au Kerala ?

medidation.png

Kochi

Kochi est une des grandes villes du Kerala. Elle se divise en deux parties : Ernakulam, la ville normale et Fort Cochin la ville historique et quartier touristique. C’est là où vous séjournerez si votre chemin s'arrête à Kochi. La vie y est très agréable car contrairement à la grande majorité des villes indiennes, celle-ci peut se visiter à pied.

On retrouve les différents patrimoines des différentes cultures à travers toute la ville. Parmis les curiosités à voir, on compte le palais Raja ou hollandais, les carrelets chinois du port (Larges filets de pêche de forme carré), l'église Saint François Xavier ou L’explorateur vasco de Gama aurait été enterré juste après sa mort (Puis exhumé et enterré au Portugal 14 ans plus tard) et le marché aux épices.

C’est à Kochi que nous vous conseillons de participer à une représentation de danses Kathakalis.  Cet art extraordinaire entre le théâtre et la danse, joue principalement des scènes tirées de l'épopée hindoue Le Ramayana. Bien qu’une représentation classique dure en moyenne une nuit entière, certaines pièces ont été ajustées pour être plus accessibles au grand public. Avant chaque séance, l’artiste se maquille devant le public avec des pigments naturels selon un rite bien spécial. 

Alleppey , les Backwaters et la côte Malabar

La côte Malabar est aussi bien connue pour les Backwaters du Kerala qui consistent en un labyrinthe de mangroves et de canaux entremêlées dans la jungle. Le meilleur moyen pour les touristes de les parcourir est en bateau.  A Alleppey, juste au sud de Kochi (1 heure de route), se trouve le point de départ des “house boats” (anciennes transportations à épices reconvertis en péniche pour le tourisme) .

Vous embarquez le matin pour 24 heures à bord pendant lesquelles vous sillonnez les voies des Backwaters et observez la vie locale et la faune et flore des environs. Du service très simple au bateau de luxe, vous avez l'embarras du choix.

Tous les ans, le Nehru trophy a lieu ici. Ce sont des courses de bateaux de type “Snake boat” très allongés qui peuvent accueillir parfois plus de 100 personnes qui rament avec force et vitalité pour remporter le duo. Cet évènement est très populaire dans tout le pays.

Marari Beach et Kumakarom

De part et d’autre du lac de Vembanad, Marari côté plage et Kumakarom côté lac, sont deux destinations touristiques. Beaucoup de résidences luxueuses y sont installées ainsi que certains centres ayurvédiques. De quoi attirer une clientèle touristique et étrangère. Malgré tout les lieux sont restés très naturels et paisibles. Kumarakom est même un excellent endroit pour observer les oiseaux exotiques et se balader dans la jungle.

Les plantations de Thé

Le Kerala est aussi très connu pour son thé dont les plants sont situés sur les hauteurs de la chaîne de montagne des Western Ghats. Le site le plus connu est celui de Munnar avec des plantations à perte de vue et de nombreuses randonnées prévues au cœur de celles-ci. Une expérience inoubliable! 

Le Wayanad, tout au Nord est un espace est bien moins touristique et donc beaucoup plus vierge et authentique. Un lieu idyllique si vous souhaitez être au calme et pourquoi pas séjourner chez les habitants.

Thekkady et la réserve de  Periyar

La réserve de Periyar  est une zone protégée où vivent des animaux sauvages de type éléphants, tigres, oiseaux exotiques et autres. Des safaris pour observer ces spécimens sont organisés tous les jours et c’est une étape souvent incluse dans les circuits touristiques. Il est également possible de randonner dans le secteur et de voir les plantations de thé, café et épices. Thekkady est la ville où sont installés de nombreux restaurants et guesthouses. 

Kollam

Kollam est une ville très locale de la côte Kéraléenne dont la spécialité est la noix de Cajou. D’un point de vue touristique et spirituel, c’est aussi le lieu ou se trouve le ashram de Amma, une femme guru mondialement reconnue pour ses enseignements et ses embrassades. Un clin d'œil lui est attribué dans le film un+une de Claude Lelouch.

Varkala

Non loin de là, à une heure de route, on retrouve Varkala, une station balnéaire de la côte et l’un des rares endroits en Inde ou l’on peut faire bronzette sur la plage en Bikini. Cette petite bourgade costale se compose d’une longue rue le long de la falaise ,composée de restaurants et magasins allant de la petite cabane à l'hôtel de luxe. C’est à Varkala  (ou la plage de Mararikulam près de Kochi) que vous devriez  tester un délicieux massage ayurvédique. 

Kanyakumari

A la pointe sud du pays, Kanyakumari est un lieu emblématique où se croisent la mer d’Arabie à L'ouest, l'Océan Indien au Sud et la baie de Bengal à l’Est. On appelle cela le Sangam. La ville est un centre de culture très riche et abrite également de nombreux temples. Ce point de vue exceptionnel offre un coucher du Soleil absolument extraordinaire. Malheureusement, Kanyakumari se trouve très éloigné des autres curiosités touristiques et à moins d’avoir prévu un long séjour, la découverte de cette destination peut se révéler chronophage.

Comment se déplacer dans le Kerala ?

Le meilleur moyen de se déplacer au Kerala est de louer une voiture avec chauffeur. Même si les routes peuvent être assez endommagés à certains moments, les axes entre les villes ou destinations sont en bon état.  

Contrairement à l’Himachal Pradesh, les compagnies de bus n’offrent pas des bus de haut standing. Prendre le bus local pour des petites distances est tolérable, par contre nous ne recommandons pas de passer  la nuit  à bord des bus. 

Le trafic ferroviaire est moins dense que dans le reste du pays mais il y a néanmoins cinq stations principales: Calicut, Ernakulam (Kochi), Trichur et Trivandrum (2 stations). Il y a d'ailleurs un train de nuit qui va de Trivandrum à Madurai pendant la nuit. Un trajet confortable et très pratique car il traverse l’état entier.

Mis à part pour se promener le long des méandres des backwaters, le bateau n’est à priori pas un moyen de transport pour les touristes. Il y a cependant une liaison quotidienne entre Allepey et Kollam. Le prix du trajet est de 100 INR (1,20€) et la traversée dure 6 heures avec une pause déjeuner. Un bon moyen de vous déplacer tout en admirant le paysage.

Les villes de Kochi et Trivandrum disposent d’un aéroport international et celui de Kochi est entièrement alimenté en énergie solaire. Une première  mondiale.

Quand visiter le Kérala?

La saison la plus propice pour visiter l’Inde est entre le mois de Novembre et le mois de février mais c’est aussi la plus touristique même si on ne parle pas vraiment de tourisme de masse en Inde (mis à part le 31 décembre à Goa).

A cette période les températures sont chaudes pendant la journée et plus fraîches en soirée avec quelques fraîcheur sur les stations en altitude des Western Ghats comme à Munnar.

De mars à Juin est la période qui marque l’été au Kérala.  Les températures ont tendance à être très élevées.

De juin à Septembre marque la mousson. Au mois de Juin elle peut être ravageuse comme en 2018 où se sont déversés des pluies diluviennes faisant plus de 400 morts. En revanche, ces dernières années, la mousson se fait de plus en plus courte et il devient de plus en plus possible de visiter l’état agréablement en Août. De plus, la végétation ayant été largement arrosée , elle est très vive et le paysage redouble de beauté à cette période.

Les festivals 

ADOOR GAJAMELA (Janvier - Février) 

A Thrissur

Si vous êtes un amoureux des d'éléphants alors ne manquez sous aucun prétexte le merveilleux concours  des éléphants au temple Parthasarathy à Adoor (près de backwaters du Kerala). Appelé également Adoor Gajamela les éléphants sacrés concours pour le titre de Gajrajappattam, autrement dit le titre de « roi des éléphants ».

Il a lieu en janvier ou février et est l'endroit idéal pour admirer des éléphants décorés d'ornements étincelants et de peintures traditionnelles.

OMAN

Alors que Holi et Diwalee sont les fêtes les plus célébrées dans tout le pays, le petit État résiste et décide de mettre en avant la fête de Oman. Cette fête est organisée à la fin des moissons d’été et célèbre la visite du roi démon Maveli qui rendait les habitants heureux à la préhistoire. Pendant 10 journées, de nombreuses festivités tel que des courses de bateaux Kallam Vali, des spectacles de danse Kathakali et des banquets sont organisés, le tout dans une ambiance très festive pour le bonheur de tous.

► Et maintenant, envie de découvrir l'Inde autrement ?

Du Taj Mahal en passant au Kerala, découvrez le voyage en Inde qui vous correspond grâce à nos conseils voyageurs et parcourez les villes, temples et palais majestueux de l'Inde hors des sentiers battus !

Inde du Sud

Besoin d'un conseil ?

Demandez votre devis sur-mesure
Nos partenaires
Air France
Air India
APST
Atout France
Les Entreprises du Voyage