Les temples du Tamil Nadu

Les temples du Tamil Nadu n’ont pas de réputation à faire.

Si vous êtes plutôt du genre à aimer les vacances à orientation culturelle, la destination Tamil Nadu au Sud de l’Inde  est pour vous.  Ayant échappé pour la plupart aux invasions musulmanes, cet état  compte encore aujourd’hui de nombreux temples majestueux hindous. Chacun d’entre eux  rivalisent d'ingéniosité en matière de constructions affichant des façades et bâtiments plus farfelus les uns des autres. Ces temples sont toujours quotidiennement visités et les fidèles et leurs visite est également un très bon moyen de rencontrer et de s'imprégner de la culture de l’Inde du Sud. 

Voici un petit tour des villes et temples principaux du Tamil Nadu:

Les temples du Tamil Nadu n’ont pas de réputation à faire.

Si vous êtes plutôt du genre à aimer les vacances à orientation culturelle, la destination Tamil Nadu au Sud de l’Inde  est pour vous.  Ayant échappé pour la plupart aux invasions musulmanes, cet état  compte encore aujourd’hui de nombreux temples majestueux hindous. Chacun d’entre eux  rivalisent d'ingéniosité en matière de constructions affichant des façades et bâtiments plus farfelus les uns des autres. Ces temples sont toujours quotidiennement visités et les fidèles et leurs visite est également un très bon moyen de rencontrer et de s'imprégner de la culture de l’Inde du Sud. 

Voici un petit tour des villes et temples principaux du Tamil Nadu:

Madurai

Madurai

 Madurai est une ville très animée et traditionnelle qui s’organise autour du plus grand temple d’Inde. Le temple Meenakshi, datant du 16ème et 17ème siècle,en impose avec ses quatre Gopurams (tours) de toutes les couleurs qui affichent plus de 30000 personnages différents sur ses façades extérieures. Sa structure complexe en fait l’un des temples parmi les plus grands et importants de toute l’Inde. Le temple, dédié à la déesse épouse de Shiva, Meenakshi, attire chaque jour, des milliers de visiteurs. Plusieurs fois par jours, la statue de la déesse est sortie de son autel et est promenée dans tout le complexe accompagnée de musiciens et même un éléphant et un chameau.  Le soir, ne ratez pas la cérémonie du coucher de Shiva où sa statue représentative va rejoindre celle de Meenakshi.

A Madurai, vous pourrez également visiter les temples anciens de Kudal Alagar (16ème siècle)  et Teppakulam (17ème siècle).

Chidambaram

Chidambaram

Le temple de Chidambaram a une importance toute particulière car c’est à cet endroit même que le dieu Shiva aurait effectué sa célèbre danse cosmique. Pour la petite histoire, Chidambaram était jadis composé d’une forêt de Tillais. La gardienne de la forêt, qui n’était autre que Sakti, la femme de Shiva ( Les dieux et deesses hindoues portent des noms différents selon les avatars qu’ils representent) le mit au défit de danser. Mais hélas pour elle, Shiva effectua des mouvements si provocants qu’une femme honnête ne pourrait les reproduire sans paraitre elle-même indécente. Shiva remporte donc la compétition. On peut observer des sculptures des mouvements de cette danse cosmique tout autour du temple. Si vous souhaitez admirer toute la ferveur indienne, nous vous  conseillons de vous rendre juste avant l’ouverture de la statue de Shiva qui a lieu vers 16h30 chaque jour.

Mamallapuram

Mamallapuram

Mahabalipuram (ou Mamallapuram) est une ville-musée à ciel ouvert que l’on qualifie de berceau de l’architecture.  Face au bord de mer, le temple du Rivage résiste depuis le 7ème siècle. A quelques centaines de mètre de là, se dresse « la descente du Gange », le plus grand “bas-relief” du monde.Et à quelques minutes de marches, légèrement excentrés, se trouvent  “les cinq Rathas” qui sont des sanctuaires en forme de chariots taillés dans des pierres monolithiques. Ils furent une source d’inspiration pour de nombreux temples du sud de l’Inde. 

Mahabalipuram est réellement une ville devenue touristique, que nous jugeons absolument incontournable lors d’un séjour dans le Tamil Nadu. Sa concentration de monuments majeurs et le fait qu'elle soit de taille humaine en fait une escale fort sympathique à découvrir.

Kanchipuram

Kanchipuram

Kanchipuram a été, pendant des siècles, la capitale de nombreuses dynasties importantes dont les Chollas, les Pallavas et les Vijayanagars.  C’est grâce à ces familles royales hindoues qu’on pu être construits et préservés la plupart des temples du Sud de l’Inde. La ville de Kanchi » fut à son apogée entre le 6ème et le 8ème siècle mais il ne reste qu’un vaste complexe de temples de cette époque. Les fondations de la plupart des temples de la ville datent de cette époque et se visitent encore de nos jours. Les temples Kailasanatha et Ekambareshvara en sont les plus importants d’entre eux. 

La partie centrale du complexe est réservée aux personnes de confession hindoue. 

Kanchipuram compte parmi les septs villes de l’Inde.

Rameshwaram

Rameshwaram

Rameshwaram est une île mais ça n’a pas toujours été le cas. Le petit morceau de terrain fut coupé de l'Inde lors d’un typhon au 15ème siècle. Il s’agit de l’un des quatre lieux sacrés de l’Hindouisme (Tirtha). Le dieu Rama y aurait demandé pardon pour ses péchés commis lors de la conquête du Lanka. L’île est aujourd’hui rattachée à un pont, le temple qui s’y trouve est tout simplement époustouflant ! Le point fort de la visite est un hall surplombé de piliers sculptés et des bassins d’eaux sacrés.

Tanjore (Thanjavur)

Tanjore (Thanjavur)

Le complexe du temple Brihadesvara est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et à notre sens l’un des temples les plus impressionnants à découvrir. Ici, pas de couleurs, juste un immense temple de pierre de sable dominant les rizières du delta de Kaveri. Le sanctuaire est entouré de nombreux vestibules, une immense statue du dieu taureau Nandi (transporteur de Shiva) trône dans la deuxième cour et le complexe possède le plus grand lingam (symbole de la virilité de Shiva) de toute l’Inde.

Darasuram et Gangaikondacholapuram

Darasuram et Gangaikondacholapuram

Le temple de Darasuram fait partie du même groupe de temple de Thanjavur avec celui de Gangaikondacholapuram. Le temple de Darasuram fut construit par le Roi Raja 2 de la dynastie des Cholas. Même si négligé pendant plusieurs siècles, celui-ci reste un superbe exemple de l’architecture Chola. Le temple de Gangaikondacholapuram fût quant à lui construit par le fils de Rajas, Rajendra. Il rivalise parfaitement avec la magnificence du temple de Thanjavur. 

Il est facile de s'arrêter pour visiter ces deux temples sur la route entre Tanjore et Pondicherry.

Trichy

Trichy

Il y a deux temples dans la ville de Trichy. L’un trône au cœur de la ville au sommet d’un rocher immense : il s’agit du Rock fort. Après avoir gravi plus de 450 marches, vous pourrez admirer une superbe vue sur la ville. Un éléphant peut même vous bénir à l’entrée du temple (c’est le cas pour beaucoup de temples du sud de l’Inde). Il récoltera lui-même votre monnaie et posera sa trompe sur votre tête.***

Un peu plus loin, sur l’île fluviale de Srirangam, se trouve le temple de Sri Ranganatha Swami dédié à Vishnu. Cet immense temple se compose de 21 tours dispersées sur une grande partie de la ville. Malheureusement une bonne partie n’est pas accessible aux personnes non Hindoues mais la visite vaut le détour ne serait ce que pour l’ambiance qui y réside et la beauté du bâtiment.

Coimbatore

Coimbatore

Coimbatore est située sur les contreforts de la chaîne de montagne appelée Western ghâts, ce qui en fait une destination parfaite pour fuir le climat aride en été au Tamil Nadu. Le temple de Marudhamalai Murugan se trouve en périphérie de la ville et daterait du 12ème siècle. Comme la plupart des temples du Tamil Nadu, il est lui aussi construit dans un style Dravidien. Même si tout à fait intéressant, ce temple est peut être un peu moins impressionnant que les autres temples. En revanche, une escale à Coimbatore est tout  à fait recommandée lors d’un séjour dans le sud de l’Inde. Le district regorge de nombreux sites naturels et le célèbre centre Isha construit par Sadhguru est implanté dans les environs.

*** India Khan ne cautionne pas les pratiques impliquant des animaux cependant il s’agit dans ce cas d’une coutume locale et nous n’avons aucune emprise sur celle-ci. Lorsque nous proposons une activité dans le cadre de nos séjours nous sélectionnons cependant des activités n’impliquant pas les animaux (Balade à chameaux ou éléphants, spectacles impliquant les singes, cobras ou oursons….)

N'hésitez pas à nous donner votre avis
Tous les commentaires
Pas d'enregistrements

A lire sur le même thème

Pas d'enregistrements
Nos partenaires
Air France
Air India
APST
Atout France
Les Entreprises du Voyage